Interviews

Interview de Nicolas.

A l'occasion de l'ouverture du site, le rédacteur Anator a réalisé mon interview.
Celle ci n'est qu'un support afin d'expliquer la création du journal et ce plus en détails.


Anator: Salut Nicolas, tu peux nous expliquer brièvement les conditions de la création du journal?

Nicolas: Tout a commencé il y a un peu plus de quatre ans, au réveillon de Noël, le 24 Décembre 2006.
La télévision passait pour la énième fois un téléfilm de Fantasy "Le 10° Royaume", un conte pour enfants.
Je trouvais ce film ringard mais j'aimais l'histoire et les décors, que je trouvais étonnement bien faits.
Et surtout cette idée de rassemblement de plusieurs des mondes ayant servi de support pour les contes des frêres Grimm.
Cela m'a donné une idée:
Depuis presque dix ans déjà, j'étais fan de Zelda et j'avais toujours rêvé de contribuer au développement de cet univers fascinant.
L'idée du journal n'est pas venue tout de suite.
J'avais d'abord pensé à écrire un roman mais je n'avais pas une bonne intrigue, cela parlait de plusieurs histoires et je savais qu'il me fallait les autorisations de Nintendo, ce que je pouvais difficilement obtenir.

Euh on avait dit "Brièvement" mais c'est pas grave, continue:
J'étais en train de pianoter sur mon ordinateur, ce Samedi 20 Janvier 2007 quand j'ai eu le déclic:
Comment raconter de multiples histoires sur un même support sans le besoin de licences d'utilisation?
Faire un journal.
Ce support m'a tout de suite plu et je l'ai développé.
Avec deux amis de ma classe, nous avons créé les premiers articles et j'ai fait quelques montages photos.
J'ai envoyé les premiers articles à Ariane, webmaster du palais de Zelda, elle m'a répondu que c'était plutôt bien et m'a donné des conseils pratiques.
Je les ai suivis à la lettre et Ariane a publié le premier numéro sur son site, le 1° Mars 2007.

L
es montages photos justement sont bien faits pour la plupart, ils sont tous de toi?

Majoritairement oui, ils sont de moi.
J'utilise photofiltre depuis le début.
Un logiciel que j'ai appris, en quatre ans à bien maîtriser.

Ah, un petit problème dans le journal, les nombreuses fautes d'orthographe
Oui, je la sentais venir celle là (rires).
La vérité est que nous ne sommes pas des robots et que nous avons pour la plupart, horreur de nous relire, ce qui nous empêche de voir les nombreuses fautes.
Ce n'est que lorsque nous retournons lire nos articles sur le site que nous nous apercevons de nos erreurs mais...c'est trop tard.
Ariane aussi nous l'a souvent reproché et je tiens encore une fois à présenter aux lecteurs nos excuses: ce n'est que par fainéantise.

Bon, autre question, pourquoi des parutions si lentes?
Aïe! on joue cartes sur tables c'est ça?

En quelques sortes oui...

Eh bien, nous n'avons simplement plus le temps.Quand j'ai crée le journal, nous étions tous au collège et maintenant, nous sommes étudiants pour la plupart donc, une plus grande amplitude horaire et moins de temps libre pour le journal.
C'est un peu ce que je dis dans l'interview du numéro 11 en disant que nous avons dû trouver des emplois.

Bon et bien écoute, merci Nicolas pour l'interview et les précisions.
Mais je t'en prie c'est normal.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

© 2013 -  L'Echo d'Hyrule. Tous droits réservés.

Toute reproduction totale ou partielle du contenu présent sur ce site sans autorisation de ses auteurs est illégale.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×